Site de Hubert Ghestem
Site de Hubert Ghestem

Centres d'intérêts et comportement

Comme beaucoup, j'aime découvrir le monde. Je m'intéresse aussi à ma famille, à mes ancêtres. Sur Internet, j'ai publié aussi un site sur la famille Ghestem (voir ce site).

Les voyages :
Ma femme et moi aimons voyager pour découvrir les beautés de la nature, mais surtout aussi pour découvrir les gens. Nous avons eu l’occasion de séjourner dans des familles en Angleterre, Irlande, Allemagne, Pologne, Grèce, République tchèque. Nous avons été invités à des mariages en Angleterre, en Allemagne et en Pologne. Alors nous sous sentons concernés par ces pays, par leur destin et celui de ses habitants. Nous continuons à maintenir des relations avec les connaissances de ces pays. Nous avons naturellement aussi visité ces pays par nous-mêmes et en avons vu d’autres : Italie, Israël, Turquie, …
On ne voyage pas comme la majorité des touristes : nous n’avons jamais fait les voyages organisés lointains à la mode : Vietnam, Cuba,... mais avons surtout découvert les pays autour de la Méditerranée. Nous aimons l’aventure. Pour un voyage en Turquie, avons pris seulement le billet d’avion pour Izmir et arrivés à l’aéroport, nous nous sommes débrouillés, en cherchant d’abord le bus pour aller au centre-ville. Je suis allé en Pologne, avec ma fille de 16 ans au moment du communisme en 1988. Après la chute du mur, nous étions à Berlin.
 

Ma femme et moi avons aussi visité l’Arabie Saoudite, un pays non ouvert au tourisme (notre fils aîné y travaillait). Récemment, en 2006, j’ai participé à un voyage organisé en Algérie, un pays à éviter à cause de l’insécurité, mais en fait à la population très accueillante.
En avril 2011, nous nous sommes rendus, en groupe, en Syrie alors que les manifestations avaient déjà commencé.

 

Au sujet de mon comportement: je n'aime pas être un mouton:


La mode :
Je n’aime pas suivre la mode. Prenons l’exemple des lunettes. Il y a quelques années, partout dans le monde, en Chine comme en France, les lunettes avaient des formes rectangulaires. Je trouvais que cette forme n’était pas optimale. Le champ de vision est réduit, surtout avec des verres progressifs. J'ai toujours acheté une monture avec de grands verres, avec un autre critère: qu'elle soit légère. Ensuite on plaçait une paire de lunettes dans les cheveux. C’est ridicule : les cheveux n’ont pas besoin de lunettes !

L'heure :
Je ne porte pas de montre. L’heure est d’ailleurs indiquée à maints endroits : sur les clochers, dans les gares, sur nos ordinateurs, … Lorsque j’étais enseignant, je savais qu’il était 18 heures, l’heure de fin de séance des travaux pratiques, quand les étudiants commençaient à partir.

 

 

Comment me joindre

Mon premier site

Site créé en 1996

que vous pouvez voir ici.

A ce moment-là peu de personnes étaient connectées.

visiteurs depuis le 2 sept 2016